tv_gossip_girl

"Gone maybe gone" - "High infidelity !" - "Dirty rotten Scandals"

Gossip girl c'est un peu comme l'amie qu'on a au début du lycée, une bonne copine avec qui on s'entend bien, de bons délires. Et puis les années passent et c'est toujours la même chose, on commence à se lasser jusqu'au jour ou on s'aperçoit que l'on n'est plus du tout sur la même longueur d'ondes. Elle reste la même et fait les mêmes erreurs alors que les années passe. C'est en tout cas ce qui c'est passer avec cette série. En 2007, La nouvelle chaine The CW lance cette nouveauté et une première saison très bonne. Gossip Girl devient le  guilty pleasure de l’année. Et puis patatrac, la qualité de la série s'effrite peu à peu lors de la deuxième moitié de saison 2. S'en suit, des intrigues à la fois inutilement compliqués, barbantes et redondantes. Des personnages de plus en plus insupportables. Enfin bref, la série perd sérieusement d’intérêt.  Heureusement, la série arrive à sa fin. Je sais que j'aurais pu abonner la série plus tôt, je l'ai d'ailleurs fait a plusieurs reprises, mais force est de constater que j'avais toujours un peu d'espoir, c'est pas facile de dire adieu à sa bonne copine, mais c'est bien le moment.

gg6               gg5

D’habitude, la série arrive à refaire des démarrages assez correct, cette année n'échappe pas à la règle même si assez catastrophiques. Après tout, ça ne peut pas être pire que la saison dernière. Le gros plus du premier épisode, c'est de revoir le cast tous ensemble même si le nombre d'incohérence à ce rassemblement me laisse en travers de la gorge. Encore une fois, on retrouve la série à la fin d’été, et encore une fois, chacun des personnages a fait quelque chose de fascinants pendant ce laps de temps. Je dirais que le meilleur c'est Dan, même si je n'aime pas trop son évolution en écrivain maudit énerver contre le reste du monde (en même temps avec des mais comme ça on ne peut pas lui en vouloir), je suis contente qu'il prenne enfin sa vie en mains et serve à quelque chose. Même si il peut se comporter en total goujat. Georgina est plutôt fun et j’ai bien aimée leurs scènes ensemble. Toute « la bande » est partit chercher Serena qui a disparu depuis le début de l’été. C’est assez drôle car personne ne s’est inquiéter durant plusieurs mois et ça leur prends comme d’un coup : il faut trouver la belle blonde. Si on pouvait s’attendre à que celle-ci soit d’un état misérable, c’est tout le contraire. Serena nous joue la carte de "j'ai changée, je ne suis plus la même" pour la centième fois. Maintenant, elle est avec un nouvel homme plus mature (et très riche). Franchement, son couple me fait hurler de rire, je n'y crois pas pour un sous et j’ai l’impression que Blake Lively non plus. Mais bon, ça peut rester intéressant puisqu'elle se retrouve à son tour mère d'une ado compliquée et totalement hors de contrôle, comme elle a son temps. La roue tourne !

gg4               gg3

Mais attention, je ne suis pas arrivée au plus drôle, le truc qui tue : cette adolescente au doux prénom de Sage (faut le faire) est la nouvelle petite copine de Nate. Je n’arrive pas à comprendre, il y a tellement de choses bien à faire avec ce personnage que de le résumé à chaque fois à une fille. Et surtout à une lycéenne ! Ils auraient put le montrer qu'il n'est plus un toy boy mais un vrai chef de rédaction mais non ! Et après la révélation, personne n’à l'air vraiment choquer de cette relation. Une mauvaise idée de plus.Ensuite, je décerne le couple le plus insupportable à Chuck et Blair. Attention, j'aimais bien ce couple. En tout cas lors des deux première saisons, mais peu à peu Chuck à commencer à sérieusement me taper sur les nerfs et la façon dont il a traité Blair me dégoute. Et puis, après tout ce qui c’est passer, au bout de la dixième rupture, des « je t’aime mais je ne peux pas être avec toi », le couple à commencer à devenir plus que chiant. Surtout que j’aimais beaucoup plus le couple Dan/Blair complètement gâcher. Cette histoire ne méritait surement pas cette fin et Dan aurait pu être cent fois mieux comme il l’a si bien dit.

L’évolution de Chuck n’a pas aidée. J’avais beau l’adorer dans les premières saisons, il est vite devenu un personnage qui me laisse de marbre jusqu'à arriver à vouloir m'arracher les yeux à chaque fois que je le vois dans une scène. La seule solution pour ne pas entendre son insupportable voix, est de mettre en muet. Et puis, l'année dernière, j'avais hurlée de rire (oui encore, Gossip Girl aurait du envisager de se changer en comédie) lorsque son père fut revenu des morts. La série avait atteint un nouveau sommet d’invraisemblances. Il y a beau eu avoir des explications, c’était juste du n’importe quoi. Et ça n'en finit pas avec ce personnage qui a toujours la même histoire depuis le début de la série : sa famille. Je ne crois pas me tromper lorsque je dis que tout se rapporte à chaque fois à ses parents ou son oncle (lorsque ce n'est pas blair). Bref, je n'en peux plus de ce personnage et son intrigue me désintéresse complètement.Pour finir, Lily et Mr Bass qui sont du pur remplissage, et je sui triste quand je vois ce que Lily est devenue, elle est complètement régresser à ce qu’elle était dans la saison 1. Et je ne parlerais même pas de Rufus et Ivy qui sont le troisième couple-blagues de ce début de saison.

gg2               gg1

Bien sûr tout n'est pas à jeter dans ces épisodes, il y ici et là des choses pas trop mal qui peuvent lancer Gossip Girl sur une bonne note, si les scénaristes se retiennent de les gâcher. Par exemple, Blair qui a repris la compagnie de sa mère. C'est nouveau et elle a enfin un autre but que son terrible mariage de l'année dernière. Malgré que son premier défilé soit un fiasco, j'ai beaucoup aimée le déroulement de son histoire jusqu'ici, et je suis sûr qu’elle peut devenir cette femme d’entreprise forte et indépendante. En tout cas, j’aimerais la voir finir comme cela C’est aussi marrant, qu’elle se confronte aux fantômes du lycée. Nate est toujours chef de rédaction et j’avais beaucoup aimé cette intrigue l’année dernière. J’espère donc que la suite promet quelque chose de bien pour ce personnage. Enfin, Dan avec son nouvel ouvrage sur la vie de l’Upper East Side peut vite devenir fascinant, il ne semble plus croire en l'amitié et plante carrément un couteau dans le dos au pauvre Nate qui avait tant besoin de son aide pour remonter son journal. Je suis quand même un peu déçu de cette trahison car j’aimais beaucoup cette amitié qui avait réussi à survire jusqu’à là. En conclusion, un retour plus que décevant qui prouve encore une fois que la série n’arrive pas à se renouveller. Mes notes : 5/10 , 4/10 , 4/10